pompes à chaleur air eau

De plus en plus sollicitées, les pompes à chaleur proposent un système de chauffe respectueux de la planète et de votre porte-monnaie. Vous hésitez entre une pompe à chaleur air-eau et une pompe à chaleur air-air pour votre habitat ? Analyse des différents avantages et limites proposés par les deux systèmes.

I – La pompe à chaleur air-eau

Une pompe a chaleur air-eau se compose de deux parties reliées par un fluide frigorigène. L’un des deux modules est placé en extérieur de la maison. Il aura pour mission de capter les calories présentes dans l’air. Ce sont ces calories qui vont ensuite servir à alimenter votre réseau de chauffage.

La partie intérieure est rattachée au réseau des radiateurs, permettant de diffuser la chaleur dans votre habitation. Particulièrement sollicitée dans les maisons neuves, la PAC air-eau comporte de nombreux avantages. Elle permet de faire des économies d’énergie, et d’offrir un vrai confort de chauffe à votre habitat.

Son installation est simple et ne provoque aucun rejet de fumée dans l’atmosphère. Il s’agit d’un système éligible au crédit d’impôt transition énergétique. Par ailleurs, la PAC air-eau est multi-usage, puisqu’elle sert aussi rafraîchir votre intérieur aux saisons chaudes.

Certains inconvénients sont toutefois à noter sur le long terme. Le module extérieur est relativement bruyant, et doit être isolé de votre maison et de celle de vos voisins. Enfin, si la température en extérieur est trop basse, il est parfois possible que son rendement soit insuffisant.

II – La pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air propose de nombreux avantages par rapport à sa concurrente géothermique. Comme ses capteurs ne sont pas enterrés, son installation est plus simple et plus rapide. Une pose dans un jardin ou une cour suffit pour qu’elle puisse absorber les calories de l’air.

Par ailleurs, elle bénéficie aussi d’un prix abordable à l’achat. La pompe à chaleur air-air peut être utilisée toute l’année comme chauffage en hiver, ou climatisation en été. Notons que son rendement est favorable même lorsque les températures extérieures sont négatives.

La pompe à chaleur air-air permet de réaliser des économies d’énergie importante. Vous bénéficiez d’une réduction de vos factures jusqu’à 3 par rapport à un système de chauffe conventionnel.

Parmi ses inconvénients, notons qu’elle ne dispose pas des mêmes aides au financement que la pompe à chaleur air-eau. Son utilisation ne concerne aussi que le chauffage, et non l’eau chaude sanitaire.

Enfin, la PAC air-air ne n’est pas suffisante pour couvrir l’ensemble des besoins en chauffage. Par conséquent, il est nécessaire de disposer d’un autre système de chauffage pour votre habitat.

Le choix entre une pompe à chaleur air-eau et sa concurrente air-air dépend de différents critères. N’hésitez pas à établir une liste précise de vos besoins énergétiques en fonction du budget dont vous disposez. La superficie de votre habitat et votre situation géographique seront d’autres éléments déterminants pour orienter votre décision.

Découvrez nos solutions de chauffage